Logo des Voitures et des Hommes

LE PROJET

SCARABEE D'OR

Histoire

Agenda

Partenaires

L'association

MEDIATHEQUE

Photos

Vidéos

Livres

Documentation

SUIVRE LE PROJET

Agenda

 

Facebook

Instagram

LE CARNET DE ROUTE DE LOUIS AUDOUIN-DUBREUIL

Louis Audouin-Dubreuil était le chef adjoint de la première expédition Citroën ayant rallié Touggourt en Algérie à Tombouctou au Soudan (aujourd’hui au Mali) sur les rives du Niger à travers le Sahara entre le 17 décembre 1922 et le 7 janvier 1923, soit un raid de 3200 km connu sous le nom de Croisière des sables.

 

Le carnet de route de Louis Audouin-Dubreuil, tenu au jour le jour du mercredi 4 janvier au jeudi 20 avril 1922 rend compte de sa mission d’essais, de repérage et de ravitaillement au Sahara en prévision de l’expédition. Il s’agissait de fiabiliser les autochenilles, d’arrêter l’itinéraire définitif et d’organiser des points de ravitaillement répartis au nord entre Touggourt et Tamanrasset et au sud de Tim Zaouaten à Tombouctou. La grande aventure restait les 600 km de désert à parcourir en totale autonomie pour assurer la liaison entre ces deux secteurs.

 

Ces notes rendent compte d’un incroyable exploit technique, mais surtout d’une admirable aventure humaine où le courage et la volonté des hommes soulèvent des montagnes.

Remerciements

Nos plus vifs remerciements s’adressent à Madame Ariane Audouin-Dubreuil, la fille de Louis Audouin-Dubreuil, qui a bien voulu nous autoriser à publier cet admirable témoignage rédigé par son père et nous prêter quelques archives visuelles. L'ensemble permet de prendre la pleine mesure d’un exploit accompli par des hommes d’exception.

Louis Audouin-Dubreuil

Découvrir le tapuscrit...

Première partie du 4 janvier au 12 mars 1922 (pages 1 à 19)
 

Touggourt, base de liaison, de préparation et de départ du raid. Acheminement des deux premières voitures de type ravitaillement. Réunion à Paris avec André Citroën pour décider comment pallier les défaillances techniques rencontrées au cours des premiers essais. Entretiens avec le Maréchal Franchet d’Esperey. Retour à Touggourt avec deux autres voitures de type raid. L’expédition reportée à l’hiver prochain.
 

Deuxième partie du 12 au 27 mars (pages 20 à 36)


Poursuite des essais, rencontre près d’In-Salah avec la caravane du souverain du Hoggar en route pour se rendre auprès du président de la République à Alger. Entretien avec le Père de Foucault.
810 km parcourus en moins de 4 jours.

 

Troisième partie du 27 mars au 6 avril  (pages 37 à 48)


En attendant Bellot… un “spécialiste du Sahara” qui ne sait pas se mettre à la hauteur des circonstances.
 

Quatrième partie du 6 au 20 avril (page 49 à la fin)


Splendeurs du désert, retrouvailles avec les Touaregs, poursuite des essais compromise par la chaleur, revue présidentielle à Alger pour annoncer la première traversée du Sahara en automobile, présentation au public de deux voitures.

1/1